• mercredi , 22 mai 2019

Quelles compétences RH pour faire son propre LMS ?

Partagez l'article sur vos réseaux !

Précédemment, nous vous parlions de la fiche de poste type d’un Digital Learning Manager (DLM). Aujourd’hui, nous allons mettre en concordance les différentes compétences RH d’un DLM, avec ce que requiert la mise en place d’un Learning Management System (LMS).

Quelles sont les différentes casquettes d’un DLM ?

Rappelons que le métier de Digital Learning Manager est né de la transformation digitale des entreprises, et notamment des formations. Le DLM est donc au cœur des préoccupations des entreprises autour de la digitalisation des formations.

La première mission d’un DLM est donc d’insuffler des offres de formation innovantes. Son objectif étant de faire monter en compétences des salariés d’une entreprise avec des modalités et des formats pédagogiques toujours plus performants.

Ensuite, parmi les compétences RH du DLM on retrouve sa capacité à fédérer les collaborateurs autour d’une « Learning attitude ». C’est à dire, amener les salariés d’une entreprise à être motivés pour apprendre.

Enfin, l’une des compétences RH d’un DLM c’est la gestion de projet. C’est à dire, gérer de A à Z la création d’un nouveau parcours de formation. Cette compétence étant une composante importante pour la création d’un LMS.

Quelles sont les composantes importantes pour créer le LMS idéal ?

Comme dit précédemment, un Digital Learning Manager se doit d’être un chef de projet quand il s’agit de mettre en place un nouveau parcours de formation.

Plus particulièrement, pour créer un LMS il est nécessaire de gérer la conception du parcours pédagogique, la mise en ligne du support, l’animation du parcours de formation ainsi que l’administration et le management autour du LMS.

Grâce à sa maîtrise des outils digitaux, le DLM est en mesure de gérer la mise en œuvre d’un LMS sur mesure.

Comme MOS — Mind On Site le propose également, un LMS peut être personnalisé selon l’entreprise et conçu avec des objectifs différents en fonction des besoins. Une fois que le DLM a travaillé sur la conception de son LMS sur mesure, il pourra former, suivre et évaluer. Et ce, grâce  une solution de formation sur mesure, qu’il a conçue de A à Z.

Related Posts