• lundi , 6 avril 2020

Coronavirus : EdTech France s’engage à assurer la mise en relation entre acteurs de l’éducation et formation

Partagez l'article sur vos réseaux !

Même si l’économie française semble dans une période difficile due aux conséquences du coronavirus, l’association EdTech France n’en reste pas là. Pour rappel, cette association est née de l’initiative d’entrepreneurs français. Ces derniers ont décidé de rendre la technologie et l’innovation utiles à l’éducation, à l’enseignement supérieur et la formation tout au long de la vie. Aujourd’hui, l’association EdTech France fédère les entreprises et les acteurs de la filière EdTech.

À l’heure où l’épidémie Covid-19 bouleverse le fonctionnement des entreprises, des écoles et autres structures, la filière EdTech s’engage au service de l’intérêt général. Ainsi qu’au service de la continuité du service de l’éducation. Et ce, en proposant son expertise et ses solutions pour faire face aux fermetures d’établissements scolaires et d’enseignement liées au coronavirus.

EdTech France : des solutions face à l’épidémie

Dans son communiqué, l’association EdTech France se pose ces deux questions.

  • « En France, sommes-nous capables dès demain d’assurer pareille continuité du service public de l’éducation ? »
  • « Sommes-nous en mesure de dispenser, dans des conditions satisfaisantes, un enseignement à distance, pour des millions d’élèves, et ce pendant des semaines ou des mois ? »

Et bien pour EdTech France, c’est oui ! Et « les solutions sont proposées par des entreprises françaises. [Telles que les] classes virtuelles, plateformes de contenus et de ressources, réseaux sociaux éducatifs, outils de communication, d’évaluation ou de révision… » Que vous soyez enseignants, écoles, universités, organismes de formation et plus largement des apprenants, ces solutions françaises et européennes combinent savoir-faire technologique d’une part. Excellence pédagogique et respect de notre système de droits et de valeurs, d’autre part.

EdTech France s’engage au « Study must not stop »

Même si on compte déjà 150 établissements fermés en France. Et plusieurs milliers d’élèves ne pouvant plus se rendre en classe, l’apprentissage ne doit pas s’arrêter. En Chine, face à cette réalité, désormais « l’intégralité des cours et des programmes sont quotidiennement dispensés grâce à des plateformes solides. Des outils éprouvés, avec la participation active de la communauté pédagogique et le concours des parents d’élèves ». Cet empire technologique a ainsi largement intégré les outils et usages du numérique au service de l’éducation. À la France d’en faire de même !

C’est pourquoi l’association EdTech France qui regroupe plus de 240 entreprises de la filière EdTech française propose d’apporter son expertise. Mais aussi propose de collaborer immédiatement au déploiement des dispositifs. Ceux-ci permettront à chaque élève de continuer de suivre à distance un enseignement de qualité. Et ce, dans les meilleures conditions d’apprentissage. C’est dans ce contexte d’ailleurs qu’Edufactory a décidé de soutenir les établissements impactés par le coronavirus. Et ce, en proposant gratuitement leur plateforme edtake pendant 1 mois.

Pour aller plus loin…

Related Posts

3 Comments

  1. COVID-19 : Plus de 100 entreprises solidaires rendent leur service gratuit ! - Digital Learning Manager News
    17 mars 2020 at 17 h 35 min Répondre

    […] un précédent article, nous vous annoncions que l’association EdTech France s’engageait à assurer la mise en relation entre acteurs de …. C’est chose faite ce mardi, puisqu’une nouvelle plateforme voit le jour […]

  2. Interview duplex : La communauté EdTech s'unie face au COVID-19 ! - Digital Learning Manager News
    20 mars 2020 at 13 h 20 min Répondre

    […] Coronavirus : EdTech France s’engage à assurer la mise en relation entre acteurs de l’éducatio… […]

  3. Coronavirus : appel à projets de 10 millions € contre le COVID-19 ! - Digital Learning Manager News
    23 mars 2020 at 11 h 46 min Répondre

    […] Coronavirus : EdTech France s’engage à assurer la mise en relation entre acteurs de l’éducatio… […]