• vendredi , 15 novembre 2019

La Fiche de poste type d’un Digital Learning Manager

Partagez l'article sur vos réseaux !

Fiche de poste type d'un Digital Learning Manager

Vous êtes à la Direction des Ressources Humaines et vous recherchez un nouveau collaborateur qui pourra vous aider dans la formation de vos salariés ? Ou bien vous avez été récemment nommé comme Digital Learning Manager dans une société ? Alors vous êtes surement dans le doute quant à l’ampleur des missions dédiées à ce poste, et les compétences requises. C’est pourquoi nous vous proposons sans plus attendre une fiche de poste type d’un Digital Learning Manager.

Missions types du Digital Learning Manager

Contexte

Avant de débuter cette fiche de poste type d’un Digital Learning Manager. Prenez note que le métier de DLM est né de la transformation digitale. Une stratégie qui est désormais au cœur des préoccupations de toute entreprise. Le rôle du Digital Learning Manager est d’y contribuer. Il doit pouvoir insuffler au sein de l’entreprise, une nouvelle vision de la diffusion de la formation, voire une standardisation et une harmonisation de celle-ci. Plus précisément, voici les missions que vous retrouverez dans une fiche de poste type d’un Digital Learning Manager.

Missions types

Tout d’abord, pour commencer cette fiche de poste type d’un Digital Learning Manager. Sachez que le DLM doit être en mesure d’inventer des modes de formation innovants. En effet, son rôle est de concevoir et déployer des offres de formation novatrices. Le DLM doit être en mesure de tirer parti de toutes les nouvelles technologies du moment afin de les mettre à disposition de la montée en compétences des collaborateurs de l’entreprise. Pour cela, le DLM doit être en constante veille, et explorer de ce fait en permanence les nouvelles modalités pédagogiques et leurs formats (mooc, reverse mentoring, présentiel, vidéos…).

Aussi, tout comme un chef de projet, le DLM doit gérer tout le processus de création de nouveaux parcours de formation, de la conception à la mise en ligne et l’animation de ceux-ci. Mais il doit aussi rédiger et scénariser ces programmes. D’ailleurs, dans le cas de la création ou de la mise en place d’un LMS au sein de votre entreprise, l’administration et le management de celui-ci sont de votre ressort.

Plus globalement, le DLM représente la « Learning attitude » au sein de la société. En effet, souvent l’objectif d’un DLM est d’amener un vent de formation, de motivation et d’envie d’apprendre auprès des collaborateurs de l’entreprise.

Compétences requises du Digital Learning Manager

Savoirs faire

Continuons cette fiche de poste type d’un Digital Learning Manager en détaillant les savoirs faire d’un DLM. Un DLM est issu généralement d’une formation supérieure (Bac+5). Certains capitalisent une expérience significative dans le secteur de la formation, d’autres dans les projets multimédias voire le community management. On retrouve ainsi le plus souvent des concepteurs pédagogiques, des experts (e — ) formation, ou des chefs de projets confirmés.

En plus de ses capacités pédagogiques, un DLM doit maîtriser divers outils digitaux, comme les plateformes LMS, les outils d’auteurs ou encore les nombreuses techniques d’apprentissage novatrices comme les MOOCs, Spoc, Blended learning, Serious game, etc.

Savoirs être

Au-delà des compétences techniques, on attend d’un DLM qu’il possède une certaine curiosité approfondie pour les évolutions technologiques propres au secteur de l’ingénierie pédagogique. Il doit également être un bon communiquant et en capacité de travailler en mode projet transverse. Il doit également faire preuve d’une bonne capacité d’analyse et de synthèse, d’autonomie, de créativité et de proactivité.

Pour conclure sur cette fiche de poste type d’un Digital Learning Manager. Le DLM est censé accompagner les collaborateurs d’une entreprise dans l’apprentissage de nouveaux outils et dans leur montée en compétences. C’est en suscitant l’engagement vers le numérique avec des objectifs de business que la transformation digitale en entreprise sera réussie. Grâce au DLM nous passerons d’une entreprise formatrice à une entreprise apprenante.

Related Posts

One Comment

  1. Quelles compétences RH pour faire son propre LMS ? - Digital Learning Manager News
    2 février 2018 at 12 h 22 min Répondre

    […] nous vous parlions de la fiche de poste type d’un Digital Learning Manager (DLM). Aujourd’hui, nous allons mettre en concordance les différentes compétences RH […]