• mercredi , 22 mai 2019

Quelle est la différence entre e-learning et digital learning ?

Partagez l'article sur vos réseaux !

Nous l’avions déjà annoncé en postant l’interview d’Isabelle JOUANIN PERIN, responsable du département interdéveloppement AFNOR-Compétences : l’e-learning est mort ! Penchons-nous donc sur cette évolution : e-learning et digital learning. En effet, il était question d’e-learning essentiellement dans les années 2000 avec la mise en œuvre de vidéos pour développer les compétences. Mais fort est de constater que les formateurs sont encore utiles dans ce domaine, le digital learning est né il y a quelques années. Ce nouveau terme englobe bien évidemment les vidéos de formation. Mais également d’autres sortes d’outils de formation, préparés par des ingénieurs pédagogiques comme les quiz, les serious game, etc.

Hand of a woman reading messages on her mobile phone.

L’objectif commun de l’e-learning et digital learning

L’e-learning et le digital learning sont deux termes quasiment similaires en ce qui concerne leur objectif : la formation. Le digital learning englobe l’e-learning, mais il intègre davantage la notion de plaisir dans l’apprentissage. L’e-learning est apparu globalement avec l’arrivée d’internet sur les ordinateurs, mais depuis quelques années avec la révolution numérique, il a évolué. Il est donc plus opportun de parler dorénavant de digital learning, qui englobe tous les nouveaux supports (tablette, smartphone, applications, etc.).

Au-delà des différents supports utilisés, le digital learning intègre de multiples outils d’apprentissage, tous plus divertissants les uns que les autres. L’objectif étant de motiver, intéresser et captiver l’apprenant pour un meilleur apprentissage.

Le digital learning, pour un meilleur apprentissage

Grâce au digital learning, les apprenants peuvent apprendre quand ils le souhaitent, où qu’ils soient, 24 h/24, 7 J/7.

D’une part, l’entreprise favorise la montée en compétences de ses collaborateurs en un temps réduit. Même si on parle de « digital », on inclut également la notion de « blended ». Cette notion signifie que ces formations comprennent également des formations présentielles. Celles-ci permettent aux collaborateurs de mettre en pratique et de développer leurs compétences.

D’autre part pour le salarié, l’avantage du digital learning est d’être libre de choisir ses temps de formations. Qu’il soit chez lui, sur son poste de travail ou en déplacement, il est autonome dans son parcours de formation. Le digital learning lui garantit une meilleure employabilité et un rapide développement dans l’entreprise.

Related Posts

One Comment

  1. Oubliez le LMS et créez votre université digitale avec 360Learning ! - Digital Learning Manager News
    16 février 2018 at 14 h 28 min Répondre

    […] comme l’un des précurseurs du Digital Learning. En cinq ans, ce leader sur le marché du Digital Learning a tenté de réformer le e-learning et de faire de la formation digitale une aventure collective […]