• lundi , 19 août 2019

Top 20 des termes à connaître pour un Digital Learning Manager

Partagez l'article sur vos réseaux !

Dans cet article, nous souhaitions faciliter le métier du DLM. Voici donc un mini glossaire des termes à connaître pour un Digital Learning Manager. En effet, aujourd’hui les professionnels de l’e-learning (ou digital learning), qu’ils soient en entreprises ou du côté fournisseur, ne prennent pas le temps d’élaborer un dictionnaire. Un glossaire des termes dont ils auront besoin avec les autres parties prenantes de la formation.

C’est bien dommage, car un glossaire est idéal pour mieux être compris. Il facilite à la fois la communication avec les différents métiers et les salariés. Il est également utile à la conduite du changement. Enfin, il est aussi recommandé au département marketing de la formation, dans l’objectif de se faire comprendre auprès de leurs [futurs] clients.

 

 

Top 20 du glossaire digital learning

Les termes à connaître pour un Digital Learning Manager, de A à D…

  • Assessment : L’assessment ou évaluation en français, est un procédé qui transporte l’apprenant dans un environnement proche de sa situation professionnelle actuelle ou future. Ceci, dans le but d’évaluer son comportement et la mise en œuvre de ses compétences. La réalité virtuelle est d’ailleurs un moyen qui tend à se répandre.
  • Blended learning : Le Blended learning est un concept qui mélange différentes méthodes pédagogiques (formation à distance et formation présentielle par exemple). Le but étant de les rendre plus efficaces.
  • Digital Learning Manager : Le métier de Digital Learning Manager est né récemment. Il a évolué avec la croissance du numérique et les enjeux de demain. Entre les ressources humaines et le digital, il occupe une place essentielle dans l’organisation de l’entreprise et dans sa transformation.
  • Digital learning : Le terme digital learning est né après l’e-learning. Il est plus complet, car il englobe toutes les nouvelles technologies (en termes de support ou d’interactivité). Dans le but d’offrir aux apprenants un contenu pédagogique des plus efficaces.

Les termes à connaître pour un Digital Learning Manager, de E à H…

  • E-formation : Le terme e-formation désigne la formation en ligne (e-learning en anglais).
  • E-learning : Le terme e-learning englobe le fait d’utiliser les nouvelles technologies multimédias de l’Internet pour améliorer la qualité de l’apprentissage. Cet apprentissage est facilité grâce à un accès à distance de ressources et de services, et grâce aux libres échanges et à la collaboration entre apprenants.
  • Gameplay : Terme utilisé par exemple lors de la conception d’un serious game. Le gameplay correspond à l’ergonomie du jeu, la façon dont on y joue, et la facilité d’utilisation de celui-ci par l’apprenant.
  • Hybrid learning : L’hybride learning ou l’apprentissage hybride en français sont une formule pédagogique qui associe des séquences de formation en ligne (e-learning) et de la formation en présentiel. Contrairement au blended learning (qui combine différents outils pédagogiques pour former efficacement), l’hybride learning se concentre moins sur la technologie. Il se concentre davantage sur le moyen le plus efficace d’offrir un cours aux apprenants, ce qui est varie selon l’entreprise.

Les termes à connaître pour un Digital Learning Manager, de I à Q…

  • LMS : Le Learning Management System est une plateforme de formation, considérée comme un outil de diffusion de contenus de formation.
  • MOOC : Les MOOC ou Cours en Ligne Ouverts et Massifs (CLOM en français), qu’ils soient certifiants ou non, permettent aux apprenants, de se former sur le web gratuitement et d’interagir avec d’autres élèves, qu’importe où ils sont.
  • Apprentissages mobiles : L’apprentissage mobile ou le mobile learning sont une formation e-learning adaptée aux usages mobiles des apprenants. Un modèle d’apprentissage très apprécié des salariés mobiles (déplacements fréquents, télétravail, etc.)
  • Outils d’auteurs : Les authoring tools en anglais permettent de créer vous-même du contenu de formation interactif et sur-mesure, via une plateforme en ligne.

Les termes à connaître pour un Digital Learning Manager, de R à S…

  • Rapid learning : La traduction directe de rapid learning c’est l’apprentissage rapide. C’est une méthode en vogue qui regroupe plusieurs outils technologiques. Leurs objectifs sont de produire des contenus pédagogiques multimédias, faciles et rapides à assimiler pour l’apprenant.
  • Rich media : On parle de contenu rich media pour définir un support de formation qui comporte plusieurs médias de différentes natures. Comme les contenus vidéo, audio, ressources documentaires textuelles, animations, etc.
  • Social learning : Après l’e-learning et le blended learning, le social learning est le nouveau concept collaboratif de transmission des savoirs. Il est né de l’essor des réseaux sociaux. Par exemple, ce concept permet aux apprenants de continuer la discussion lorsque la formation est terminée.
  • Serious Games : Les serious game ou jeux sérieux en français, sont des jeux d’apprentissage, qui prennent la forme de jeux vidéos, mais à destination des professionnels.
  • SPOC : Les Small Private Online Classes, s’apparentent à un modèle réduit des MOOC. Ils sont réservés à une trentaine de participants qui ont été présélectionnés, et sont surtout diplômants.
  • Story-board : Le story-board d’e-learning est le travail amont d’un module d’e-learning. C’est la phase d’imagination et de conception du « blueprint » (le squelette du module). Il est utile notamment pour que le client puisse valider, avant le développement.

Les termes à connaître pour un Digital Learning Manager, de T à Z…

  • Video learning : Les videos learning sont des vidéos de formation.
  • 70-20-10 : Le « 70/20/10 » est l’hypothèse énoncée par Charles Jennings, cadre en charge des programmes de formation des employés de Reuters, en 2006. « 70 % du processus d’apprentissage se déroulent sur le lieu du travail. 20 % lors de l’encadrement, lors d’échanges avec des collègues ou des employés. Puis 10 % se déroulent lors de sessions de formation formelle ».

Ce Top 20 des termes à connaître pour un Digital Learning Manager est bien évidemment un échantillon non exhaustif du glossaire digital learning. Il devra être régulièrement mis à jour (une fois par an, par exemple). Des termes se verront sortir, et d’autres verront le jour. D’où l’utilité de faire de la veille… même dans le département formation !

Related Posts