• jeudi , 18 juillet 2019

La vision des experts avec Guillaume de Maison Rouge de Kumullus sur la la vidéo augmentée

Partagez l'article sur vos réseaux !

Les 30 et 31 janvier 2019 s’est déroulé le Salon Learning Technologies 2019. DLM News en partenariat avec BFM Business recevait sur leur plateau TV Guillaume de Maison Rouge, Chief Revenue Officer de la société Kumullus. Voici un Zoom sur l’émission « La Vision des Experts » de DLM NEWS.

Notre premier invité nous parle d’un sujet très original : la vidéo augmentée !

Avec ses solutions, Kumullus souhaite d’abord capter l’attention par l’accroche vidéo. Ensuite, il veut maintenir cette attention avec des rappels de concentration. Utiliser la variation des médias en couche additionnelle de la vidéo pour stimuler, approfondir, se questionner, et favoriser une meilleure empreinte mémorielle. Enfin, les solutions Kumullus sont conçues pour personnaliser les parcours pédagogiques, grâce à des formats courts, granulaires, ré-assemblés selon les choix ou profils. Des solutions qui bénéficient d’outils pour mesurer les comportements, avoir des résultats de façon détaillée, et pour améliorer les parcours apprenants.

Qu’est-ce que la vidéo augmentée ?

Guillaume de Maison Rouge : Chez Kumullus, nous avons la conviction que la vidéo est le nouveau langage et le digital sa grammaire. La vidéo est le média le plus utilisé en communication et le digital va venir organiser, structurer, augmenter l’expérience apprenante.

Quel est l’intérêt de la vidéo augmentée ?

Guillaume de Maison Rouge : L’intérêt c’est de pouvoir embarquer l’apprenant dans une expérience qui sera ludique et performante. La vidéo va venir capter son attention avec sa puissance cognitive. Et le digital va permettre de rajouter une couche supplémentaire, des signes interactifs sur lesquels il va pouvoir cliquer pour renforcer son attention, faire des rappels de concentration, apporter du contenu additionnel et renforcer l’apprentissage avec des quiz interactifs.

La vidéo augmentée crée plus d’engagement …

Guillaume de Maison Rouge : Avec la vidéo augmentée, l’engagement est bien meilleur. Car face à une vidéo, nous sommes assez passifs, donc, au bout de 15 minutes un expert face caméra perd le fil. Les pertes de concentration commencent dès 2 minutes et à 6 minutes nous perdons 60 % de concentration. Ces rappels de concentration permettent d’inscrire véritablement une pédagogie dans le vidéo learning.

Faut-il des prérequis pour installer une solution de vidéo augmentée ?

Guillaume de Maison Rouge : Aujourd’hui, nous mettons sur le marché un outil auteur. Il est accessible en mode SaaS, c’est-à-dire sans installation sur son ordinateur. C’est sur un simple abonnement qui nécessite simplement 1h de formation à distance comme prise en main. Nous insistons beaucoup sur la simplicité d’usage, sur l’ergonomie. Elle permet de construire ses parcours de vidéo augmentée et de les exporter sur tous types de LMS ou sur des sites web. Nous avons également une petite chaîne appelée Kumullus Live. Elle permet de visionner toutes ces vidéos, comme sur YouTube.

4 ans d’expérience dans la création de parcours de vidéo augmentée…

Guillaume de Maison Rouge : Cela fait 4 ans que l’on réalise des parcours de vidéo augmentée, de vidéos interactives appliquées au learning pour le compte d’un certain nombre de clients. Et plutôt que de garder cela de façon exclusive, nous avons décidé de mettre cet outil à disposition de tout Digital Learning Manager. Mais également à disposition des organismes de formation, des départements RH. Ainsi qu’aux départements communication et marketing. Afin qu’ils puissent construire eux-mêmes leurs propres parcours de vidéo augmentée.

L’e-learning est mort, vive l’e-learning !

Guillaume de Maison Rouge : Je pense qu’on est véritablement à un tournant du marché. Il y a une opportunité formidable de s’intéresser aux formats des contenus. Les dernières années ont vu des investissements massifs autour des plateformes sur le contenant, mais au détriment du contenu. Le résultat : seulement 20% d’engagement sur les LMS. Il est temps de revenir sur des usages digitaux basés sur la vidéo. Mais elle ne se suffit pas à cause de ses freins de passivité par exemple. Le digital va donc permettre de structurer la vidéo dans cette démarche pédagogique. Et ce, en la séquençant en chapitres avec des signes interactifs pour enrichir l’expérience apprenante…

Tentez l’expérience de la vidéo augmentée conçue par Kumullus, comme c’est le cas de Sephora depuis 2017 !

Related Posts