• lundi , 23 septembre 2019

Comment EdTech France a atteint +100 membres en 1an – Rémy Challe, DG

Partagez l'article sur vos réseaux !

L’association EdTech France vise les 150 membres pour cette fin d’année 2019. Un objectif réalisable, puisqu’en 6 mois, cette association la plus représentative de la EdTech est passée de 30 à 100 membres. Le 100e membre est la plateforme d’éducation en ligne OpenClassrooms, nous vous en parlions dans un précédent article.

Son Directeur Général (et ancien directeur de l’INSEEC), Rémy Challe compte désormais sur le poids de l’association pour « porter [leur] discours [EdTech] vers les institutions et les décideurs ».

Qui sont les membres d’Edtech France ?

Les membres d’EdTech France viennent d’horizons très variés. Rémy Challe précise que ce sont « tant des entreprises connues et reconnues dans le secteur, que des start-ups plus jeunes, avec une bonne représentativité des trois segments de la edtech ». À ces membres s’ajoutent des partenaires de l’association. Il peut s’agir de TPE/PME, d’ETI, de grands groupes, d’associations, et d’institutions d’ESR, etc.

D’ailleurs, chaque école partenaire cotise à hauteur de 5 000 €. Elle reçoit ensuite un « crédit EdTech » de 1 000 € à utiliser auprès des entreprises membres de Edtech France. Les six écoles « partenaires engagés » d’EdTech France sont :

Cette volonté de rapprochement entre écoles et entreprises doit permettre aux écoles et à EdTech France :

  • d’améliorer les rencontres entre entreprises de la EdTech et étudiants grâce aux événements organisés par EdTech France
  • aux écoles de créer des terrains d’expérimentations pour les start-ups
  • de rapprocher les besoins des gouvernances avec les projets portés par les start-ups.
  • de rapprocher les EdTechs des utilisateurs et d’animer les écosystèmes régionaux (et participer à l’internationalisation des EdTech grâce à leurs réseaux de campus).

Quels sont les champs d’action d’Edtech France ?

Le marché de l’enseignement supérieur et la recherche (ESR) est en phase de se transformer numériquement et d’ouvrir de nombreuses possibilités. C’est pourquoi EdTech France souhaite être un acteur dans l’enseignement supérieur de la EdTech. L’association est entre autres sollicitée pour « participer au groupe de travail « innovation pédagogique des grandes écoles », qui réunit 30 écoles de la CGE. »

Rémy Challe participe d’ailleurs à la rédaction d’un chapitre concernant la « chaîne de valeur de la business school » dans un livre blanc sur la transformation du modèle de la business school.

Son objectif est de nouer des partenariats avec 15 établissements d’ESR d’ici la fin 2019. Un partenariat avec le Csiesr a déjà eu lieu le 21/03/2019, tout comme l’Atief devenue partenaire associée d’Edtech France. C’est sans compter, les prochains partenariats avec la MGEN, le fonds d’investissement Educapital ou encore Closerstill media.

EdTech France souhaite continuer ainsi à s’imposer « en tant que porte-parole sur les sujets de la edtech en France et de fédérer l’écosystème. » Et participer aux problématiques liées à la structuration du marché, à la levée de certains freins institutionnels. Mais aussi à la formation aux compétences numériques.

Related Posts

One Comment

  1. DLM NEWS est officiellement partenaire de la Ed Tech France ! - Digital Learning Manager News
    29 mai 2019 at 17 h 56 min Répondre

    […] mai, nous vous parlions dans un article de l’association EdTech France en compagnie de Rémy Challe, son Directeur Général. L’association Ed […]