• lundi , 19 août 2019

Top 3 des avantages du microlearning mobile d’après Jérôme Del Olmo — InTeach

Partagez l'article sur vos réseaux !

Jusqu’où ira le téléphone portable dans le bouleversement de nos usages ?

Après avoir révolutionné notre façon de communiquer, de s’informer, de nous divertir, de consommer… voilà qu’il modifie notre façon d’apprendre. Alors qu’il y a désormais autant de smartphones que d’habitants sur notre planète, le mobile learning ou le microlearning mobile est en train de renouveler les modes traditionnels de formation, en utilisant ce support comme un instrument d’apprentissage efficace.

Jérôme Del Olmo, cofondateur de la start-up inTeach, nous aide à comprendre ce qu’est le microlearning mobile, et quels sont ses avantages.

Qu’est-ce que le microlearning mobile ?

Le microlearning mobile ou mobile learning, également appelé m-learning selon les conventions est apparu peu après l’invasion des smartphones et des tablettes dans le monde professionnel. Dans un monde de plus en plus pressé, où les salariés ont de moins en moins de temps pour se former, le mobile est devenu un assistant personnel qui nous suit partout. Et dont on pourrait tirer profit en se formant de façon autonome un peu, chaque jour. Faire du portable un instrument de formation, au même titre qu’un livre ou qu’un ordinateur, voilà le défi du microlearning.

À ce support particulier s’appliquent des contraintes et des avantages, qui façonnent les formations sur mobile.

  • Le microlearning. Les formations doivent être courtes (de 3 à 6 minutes) pour que les apprenants puissent commencer une leçon avec la certitude qu’ils vont la terminer. Dans un environnement de mobilité (métro, file d’attente, pauses déjeuner, etc.) et sur une surface de lecture réduite qui nécessite plus de concentration de la part de l’apprenant, cette nouvelle granularité du contenu s’avère indispensable.
  • La gamification : ou l’utilisation des mécanismes du jeu. Quiz, classements, badges, challenges, points sont autant de ressorts de jeu qui stimulent l’apprenant. Et ce, en rendant ludique et plaisant des apprentissages parfois rébarbatifs.

Quels sont les avantages du microlearning mobile ?

Jérôme Del Olmo, cofondateur de la start-up InTeach, nous dévoile son Top 3 des avantages du microlearning mobile.

N° 1 — Des séances courtes et donc efficaces

De nombreuses études cognitives ont démontré que les séances d’apprentissage courtes et répétées sont mieux retenues de la part des apprenants. L’assimilation des connaissances s’avère être améliorée avec des formations microlearning quotidiennes de 3 à 5 minutes.

N° 2 — Des salariés mobiles

Caractéristique de notre modernité : les salariés sont de plus en plus mobiles, voire nomades. Le smartphone qui les accompagne en permanence leur permet de se former en toute autonomie, quand ils le désirent (et donc, quand ils sont concentrés). À cet égard, le microlearning mobile répond pleinement aux attentes de ces fameux modern learners, souvent issus de la génération Y/Z, dont on connait le rapport fusionnel qu’ils entretiennent avec leurs smartphones et tablettes.

N° 3 — Des accès ATAWAD

Grâce à leur smartphone, et pour reprendre le concept inventé par Xavier Dalloz « AnyTime, AnyWhere, AnyDevice », les apprenants ont accès en permanence à leurs formations. Que ce soit un commercial qui souhaite réviser sa fiche produit ou sa manière de vendre. Ou bien, un nouvel arrivant qui recherche des informations pratiques (culture d’entreprise, mutuelle, règlement intérieur…) sur son nouvel employeur. Ou encore un manager désirant revoir les principes guidant la prise de parole en public avant une présentation. Bref, la technologie du microlearning mobile permet à ces apprenants de retrouver désormais leurs formations à même leurs poches. Et au moment où ils en ont besoin !

InTeach, une start-up spécialiste du microlearning mobile

InTeach est une plateforme de mobile learning en marque blanche. Elle permet de diffuser des microcontenus pédagogiques sur smartphone, tablette et ordinateur, accessibles en mobilité.

La start-up déploie des applications en marque blanche pour permettre aux entreprises et aux organismes de formation de valoriser leur marque auprès de leurs interlocuteurs (salariés ou clients) avec une application de formation à leurs couleurs.

Fondée en 2016 par Pascal Merme, et Jérôme Del Olmo, la start-up est née d’une volonté commune. Celle d’adapter les recettes des applications d’apprentissage grand public (comme Duolingo ou Babbel) à la formation professionnelle. Le but est ainsi de résoudre le problème des taux de complétion souvent insatisfaisants des modules e-learning.

Leur expertise dans le développement d’applications mobiles, leur permet de proposer des solutions d’apprentissage microlearning mobile simples, plaisantes et ludiques. Ces applications utilisent notamment les mécanismes du jeu (quiz, challenges, badges…) comme moyen d’apprentissage. InTeach est une solution dotée d’un outil auteur drag-and-drop. Celui-ci permet de créer rapidement et simplement du contenu pour le publier en temps réel sur une application mobile, tablette et web, qui permet de consulter ses cours en offline. Un avantage pour les entreprises souhaitant former leurs apprenants sur mobile, avec flexibilité et simplicité.

En mai 2017, Domoscio et InTeach ont annoncé leur partenariat pour développer une solution complète et inédite d’Adaptive Learning sur mobile.

Le microlearning mobile est donc à la portée d’une majorité d’entreprises. Mais aussi d’organisations, qui souhaitent engager davantage leurs équipes dans un apprentissage ludique, interactif et efficace.

 

Related Posts

One Comment

  1. Retour en vidéo sur le salon Learning Technologies France 2018 - Digital Learning Manager News
    6 février 2018 at 13 h 13 min Répondre

    […] et noms un peu barbares du Digital learning… SPOC, MOOC, LMS, serious game, blended learning, micro learning… Et au bout du compte, on a tout […]