• vendredi , 15 novembre 2019

Interview de Julie, Learning Designer pour YES DIGITAL

Partagez l'article sur vos réseaux !

Vous avez peut-être entendu parler d’ingénierie pédagogique, de Learning Designer, de Learning Design, de conception pédagogique, etc. Pour y voir plus clair parmi tous ces termes, DLM NEWS a rencontré Julie Rico, Learning Designer pour YES DIGITAL l’agence de Digital Learning de YES’N’YOU. Nous l’avons interviewée pour en savoir davantage sur ce métier de Digital Learning Designer, en pleine expansion.

Julie, quel est ton parcours professionnel ?

Mon parcours professionnel est ce qu’on appelle atypique… On est justement dans les mad skills dont vous parliez dans votre précédent article ! Bref, après avoir obtenu une licence en médiation culturelle et communication, j’ai commencé ma vie professionnelle dans le théâtre comme comédienne et autrice de pièce. J’étais très polyvalente. Je montais sur scène, créais des pièces et je m’occupais de la communication.

 formation de Learning Designer

À 27 ans, j’ai décidé de reprendre mes études avec un Master en communication des entreprises. J’ai commencé dans une agence de communication en tant que chef de projet. Puis je me suis ensuite envolée pour Londres où j’y ai travaillé dans l’événementiel. Je retrouvais davantage le côté dynamique du spectacle vivant.

Le temps a passé, et le monde de l’événementiel ne me convenait plus alors j’ai suivi une formation de conceptrice pédagogique. Aujourd’hui, j’adore le côté polyvalent de ce métier, je suis multi-tâche. Je retrouve à la fois l’écriture et la gestion de projet. Deux sujets qui m’ont toujours animés.

En quoi consiste ton métier de « Learning Designer » ?

D’abord, parlons du contexte. Le métier de concepteur pédagogique a pris tout son sens avec l’arrivée du Digital. Avant, les formateurs créaient leurs formations pour le présentiel et donc les animaient directement. Aujourd’hui avec le Digital, on parle de Digital Learning Designer pour reprendre le terme anglophone. On conçoit des formations aussi bien sur PC comme sur mobile, avec l’expansion du Mobile Learning. Les formations en présentiel s’accompagnent presque systématiquement avec des modules digitaux pour en faire du « Blended Learning ».

Learning Designer

Le métier de Learning Designer (ou concepteur pédagogique en français) demande un sens de l’écriture pointu, une capacité d’adaptation, d’organisation. Et bien sûr d’être créatif et à l’affût des nouveautés.

En tant que Learning Designer pour Yes Digital, je conçois et réalise des formations digitales, en répondant aux enjeux du Digital Learning pour chaque client. Je rédige à chaque fois le cahier des charges du projet, puis le scénario global et détaillé de chaque séquence de formation. Ensuite, je l’intègre dans une plateforme adaptée type LMS avant de déployer le dispositif, et enfin l’évaluer.

En participant au Mobile Learning Meeting organisé par ildi, qu’as-tu retenu ?

Cet événement était placé sous le signe de l’interactivité. Organisé par Philippe Lacroix et Philippe Gil fondateurs du cabinet indépendant spécialisé en conseil en stratégie de formation ILDI, il était orienté Mobile Learning.

J’ai retenu entre autres un chiffre évocateur « 80% de la circulation internet se fait sur téléphone ». Ce chiffre montre bien que ce secteur est en perpétuelle évolution et que les possibilités semblent infinies !

veille technologique Learning Designer

Le format des conférences animées durant la journée du 10 octobre était en totale adéquation avec le thème. Nous étions en salle de présentiel, mais grâce à l’outil Wooclap nous avions une animation pédagogique qui nous permettait d’interagir en temps réel avec les conférenciers. Présentés sous forme de battle, nous pouvions voter pour chacun des courts cas client présents.

Participer à ce type d’événement fait partie intégrante de tout métier. Qu’importe le domaine, la veille permanente est toujours intéressante. Cela permet d’être force de proposition vis-à-vis de nos clients, et de les orienter de façon optimale. Parce que oui, on recommande toujours mieux quelque chose qu’on a testé.

Quelles sont les nouvelles technologies en vogue ?

Julie Rico Learning Designer

L’ambiance détente, à l’image de ce qui se fait dans la formation m’a permis de mieux découvrir ce qui se fait actuellement sur le marché. Mes coups de cœur de la journée se tournent vers Beedeez, InTeach, et Seekoya.

La prochaine tendance dans le mobile semble être centrée sur le participatif et l’utilisation de technologies type vidéo user generated content qui permettent d’amener du lien et des interactions. On voit d’ailleurs apparaître de plus en plus d’outils d’auteur qui mettent l’accent sur le côté communauté et social.

YES’N’YOU est en plein développement, il est donc important d’être au top des solutions qui existe pour répondre aux demandes des clients de façon optimale. Et cela tombe bien, puisque de belles choses sont déjà là et d’autres sont en train d’arriver !

Pour aller plus loin…

Related Posts