• jeudi , 18 juillet 2019

Le Machine Learning au service de la cybersécurité

Partagez l'article sur vos réseaux !

Sous domaine de l’intelligence artificielle (IA), le Machine Learning est l’arme secrète du Data scientist. Si certains pensent qu’il relève d’une menace d’un point de vue éthique, le niveau d’intelligence atteint avec les machines n’est pas suffisamment élevé pour s’en inquiéter.

Ce principe « d’apprentissage automatique » permet aux organisations de détecter des comportements suspects, faire des corrections ou faire face à des cyberattaques.

Pourquoi « Learning » ?

Le Machine Learning ou Apprentissage Automatique concerne la conception, l’analyse, le développement et l’implémentation de méthodes. Ces dernières permettent à l’ordinateur d’évoluer par un processus systématique, plus sophistiqué que des algorithmiques classiques. Plus précisément, ce système est capable d’analyser des situations et d’en retirer un « enseignement » pour évoluer.

Par exemple en Digital Learning, cela permet à une plateforme pédagogique d’analyser les comportements des utilisateurs. Et ce, pour s’enrichir et ainsi leur proposer plus tard une expérience personnalisée. C’est ce qu’on appelle l’Adaptive Learning.

Le Machine Learning au service de la cybersécurité

Les données récoltées et traitées par le Machine Learning sont la base des Data Scientist et des responsables de la sécurité informatique. Grâce à l’analyse de ces données, les RSI peuvent détecter des comportements suspects et y remédier.

L’atout du ML est de pouvoir prédire les prochaines attaques en connaissant les précédentes et leurs symptômes. C’est le comportement humain qui est derrière l’attaque (le hacker) qui devient alors prédictible.

Attention, le Machine Learning est un moyen de détection complémentaire à d’autres solutions. Il faut donc que les entreprises qui cherchent des protections efficaces à leur menace implémentent des solutions qui analysent en temps réel les milliards de données et les journaux d’événements.

Selon les prévisions d’ABI Research : « le Machine Learning dans le contexte de la cybersécurité va faire grimper les dépenses en big data, intelligence artificielle et analytique à 96 milliards de dollars d’ici 2021. »

Le Machine Learning a-t-il un rapport avec le Digital Learning ?

Oui, le ML est au cœur de la transformation digitale de la formation. Par exemple, certaines plateformes commencent à intégrer des assistants vocaux intelligents ou des chatbots compatibles avec le Machine Learning. Ces techniques visent à accélérer le développement du Social Learning et de l’individualisation des formations.

Il reste à convaincre (si ce n’est pas déjà fait) vos directions Marketing de l’utilité sur ML dans leurs stratégies. Et des bénéfices de l’analyse prédictive !

Related Posts

2 Comments

  1. Digital learning : Quelles seront les tendances 2019 ? - Digital Learning Manager News
    10 décembre 2018 at 9 h 34 min Répondre

    […] et ses préférences. Avec le développement des assistants vocaux intelligents compatibles avec le Machine Learning, on assistera à une accélération du développement du Social Learning et de […]

  2. Être formé par des bots : pourquoi pas? - Digital Learning Manager News
    3 juin 2019 at 8 h 31 min Répondre

    […] le meilleur parcours de formation en ligne suivant ses critères. En intégrant des algorithmes de machine learning, les bots sont amenés à aller très loin dans le domaine de la formation. En effet, ces derniers […]