15 décembre 2020 - Camille de DLM NEWS

Alexia Borg de DLM NEWS a reçu sur le plateau de Challenges, Clément Meslin, Co-founder & CEO de Edflex – un catalogue personnalisé de contenus de formation dont l’objectif est d’engager les collaborateurs de votre organisation grâce à de nombreuses ressources disponibles. Il nous explique comment les entreprises ont repensé leurs offres de formation pendant cette crise.

My Mooc est devenu Edflex en 2019…

My Mooc Trip Advisor des moocOui, il y a 4 ans en sortant de nos études, nous avons créé une sorte de Trip Advisor des Mooc, c’est-à-dire des formations en ligne gratuites et certifiantes. Nous avons donc référencé ces MOOC, un peu comme quand on cherche un hôtel ou un restaurant. Très rapidement, les entreprises aussi étaient intéressées de recommander ces MOOC en complément d’une offre de formation plus traditionnelle (formation en  salle ou e-learning).

Alors, on s’est dit que les MOOC c’était bien, mais qu’il y avait désormais beaucoup d’autres ressources sur le marché ; des vidéos, des podcasts, des articles, des webinaires qui permettent de se former soi-même sur le web. Nous avons donc décidé de changer de nom pour mieux représenter la pléiade d’offres de formation disponibles, de façon flexible. Apporter plus de flexibilité dans l’apprentissage, c’est notre objectif avec Edflex.

La plateforme My Mooc existe-t-elle toujours ?

Oui. Edflex regroupe deux offres ;

  • Edflex ; qui est un catalogue de ressources pour les entreprises sur une centaine de thématiques et différents formats. Les DRH ou Responsables Formation choisissent leurs ressources, les achètent et les déploient dans leur entreprise.
  • Et puis, il y a toujours la plateforme My Mooc qui est accessible au grand public, dans le monde entier. En effet, nous proposons des ressources dans différentes langues (en français, en anglais, en chinois, en portugais et plus récemment en espagnol). Toutes les personnes qui cherchent des formations sur My Mooc peuvent trouver le Mooc qui leur correspond, c’est-à-dire une formation en ligne gratuite et certifiante.

Comment Edflex a-t-elle vécu la pandémie et les 2 confinements ?

équipe Edflex

Nous avons eu énormément de demandes ! Sur My Mooc, nous avons 3 millions de visiteurs uniques c’est-à-dire des personnes qui se connectent au moins une fois par mois. Parmi ces 3 millions de personnes, nous avons beaucoup de personnes qui sont salariées d’entreprises et qui découvrent des MOOC.

Nous sommes passés de 40 entreprises clientes à 100 après le confinement. Nous avons eu une très forte croissance même au niveau de nos salariés. Aujourd’hui, on est une quarantaine de salariés et on accompagne toujours plus d’utilisateurs dans les entreprises. Mais aussi de nombreux utilisateurs avec My Mooc qui recherchent de la formation pour changer de job ou tout simplement monter en compétences.

Qu’est-ce qui est le plus recherché en termes de thèmes de formation en ligne ?

Parmi tous les utilisateurs de la solution, les trois thématiques les plus recherchées sont ;

  • Le domaine de la bureautique, des choses très concrètes comme Word, PowerPoint, Microsoft Team. Beaucoup ne savaient pas forcément utiliser ces outils pour télétravailler.
  • Le domaine du management et notamment le management à distance. Un thème qui est toujours en rapport avec l’actualité. On peut dire que c’est la tendance 2020.
  • Le domaine de la « détente » comme la gastronomie pour apprendre à faire de la cuisine, ou apprendre à mieux bricoler, etc.

Les gens ont compris qu’avec la formation en ligne et les ressources disponibles, ils peuvent apprendre plein de choses du quotidien. Les Mooc donnent envie aux personnes de se former.

Le catalogue Edflex recense-t-il des formations gratuites et payantes ?

Oui, mais nous avons principalement des ressources gratuites. Notre catalogue référence 40 000 ressources de qualité, c’est-à-dire qui servent dans un contexte professionnel. Et puis nous avons 1 500 éditeurs principalement gratuits, mais aussi payants qui nous permettent de mettre à disposition des entreprises un catalogue complet, de façon simple et flexible.

Où en est Edflex dans son développement international ?

Nous sommes actifs principalement en France car la plupart de nos ressources sont en français. Mais nous nous développons depuis quelques mois à l’international. Par exemple aux USA avec PayPal que l’on accompagne, et un client en Colombie notamment. Notre objectif est d’amplifier notre présence sur le marché américain grâce à nos ressources en français, anglais et espagnol. Nous avons également beaucoup de demandes en Afrique, notamment auprès de l’Afrique francophone.

Comment imaginez-vous le monde de la formation digitale pour les prochaines années ?

On l’imagine en plein essor. Notre objectif est d’accompagner cette forte croissance du Digital Learning en répondant aux besoins des apprenants, qui veulent se former sur plein de choses. Je pense que l’alliance du digital et du présentiel c’est aussi l’avenir ; le Blended Learning.

Retrouvez l’intégralité de nos interviews en partenariat avec Challenges sur notre chaîne YouTube !